preloder

A l’occasion de la Rage Expo de Johannesburg (Afrique du sud) j’ai pu rencontrer une personne relativement amicale ! Il s’agit, ni plus ni moins, de la capitaine de l’équipe Féminine d’Energy Esport, Jana du Toit alias SaltyMonkeyy, l’équivalent de notre Millenium national.

Energy est présent sur l’ensemble des licences qui font vivre l’esport dans ce pays, à savoir Call of duty, Rainbow6, Hearthstone, Rocket League mais surtout Dota2 et Counter Strike : Global Offensive, ces deux dernières licences disposant d’un Master Series avec plus de 1 000 000R de dotation totale (environs 65 000 euros).

Cette année Energy Esport a remporté l’ESL AFRIQUE (dont la finale se déroulait sur le main stage de la Rage Expo) face à une autre section sud africaine, Bravado Gaming.
Notre amie Jana ne participait pas à l’événement, la saison féminine s’étant terminée fin Juillet avec la belle victoire de son équipe lors du Valkyrie challenge !

Nous avons donc pris le temps de discuter quelques minutes et voici donc ce que m’a raconté notre chère interlocutrice :

 

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Salut Jana, comment vas tu ? Tu passes un bon moment ici ?

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] Jana : Oui vraiment, la Rage est un événement que j’apprécie particulièrement. On y fait plein de rencontres et on peut aussi voir de très bons joueurs et équipes.

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Peux-tu nous expliquer un peu comment se déroulent les différents tournois CS:GO? J’en vois deux différents au moins.

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] Jana : Tu as les finales de l’ESL AFRIQUE, je crois qu’il y a les mêmes sur Hearthstone aussi. C’est un tournoi qui s’est déroulé online, ouvert à toutes les équpes d’Afrique. On y a vu des sud africains, évidemment, mais aussi des équipes du Nord. Tunisie, Algérie, Maroc… Le championnat ESL a un Cash Prize d’environ 65 000 euros.

Tu as aussi les Masters CS:GO du VS GAMING, anciennement DGL. C’est un tournoi se déroulant toute l’année online (ou pas pour certains matchs). Il y a une sorte de ladder où chaque équipe s’affronte puis les 32 premières se retrouvent ici. Elles se disputent un cash prize de 50 000R, bien moindre que celui de l’ESL.

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Parlons de ton équipe, depuis combien de temps jouez vous ensemble ?

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] Jana : On a commencé à se former en Mars. Nous avons pu faire plusieurs tournois que nous avons quasiment tous gagnés. Je parle principalement de tournois féminins.
Nous nous sentons vraiment bien ensemble, il y a une très bonne ambiance et les filles sont vraiment chouettes. Nous sommes plus que partenaires, nous sommes amies avant tout maintenant.

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Que peux-tu me dire de l’expérience que te rapporte cette équipe ? Sachant qu’Energy est probablement la plus grosse structure Sud Africaine.

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] Jana : Oui c’est une superbe structure. Jouer avec les filles et suivre les directives de nos boss m’apporte une grande expérience. En plus, nous n’avons pas d’obligations, nous pouvons avoir la vie privée que l’on souhaite. Du coup il y a beaucoup de place pour le fun.

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Avez vous déjà joué contre des équpes françaises ou européennes ?

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] On aimerait jouer contre tout le monde, pour rencontrer vraiment des gens différents et prouver à tous que la scène CS:GO n’est pas prête de mourir. Faire des LAN en Europe serait vraiment super. Mais cela ne se fait pas comme ça, il y a un coût… Nous venons de loin tout de même.

Online, faire des tournois « européens » est dur, le fait que nous soyons ici, en Afrique du sud, ne nous permet pas de faire des résultats. Nous avons +300 de ping car nous utilisons les même serveurs. Et sur un jeu comme CS:GO où tout se joue en une fraction de seconde, tu ne peux pas te permettre d’avoir autant d’écart. Mais ce serait vraiment chouette car les manières de jouer sont différentes. Ici on est un peu bourrin alors que les européens, eux, ont beaucoup plus le sens de la stratégie, de comment se placer etc. Ce serait vraiment chouette de pouvoir échanger avec eux.

[icon name= »comment » class= » » unprefixed_class= » »] Très bien, merci beaucoup ! Hésite pas à rajouter un petit mot si tu le souhaites, pour les français 🙂

[icon name= »comments-o » class= » » unprefixed_class= » »] Jana : Merci pour l’interview c’était vraiment chouette. J’espère qu’on se reverra, pourquoi pas sur une LAN en France ^^

 

Vous pouvez retrouver toutes les infos que vous souhaitez sur Energy Esport en cliquant simplement sur ce lien :

http://energyesports.co.za/