Quel avenir pour les WCS en 2015

Ecrit par Probe

3 novembre 2014

Catégorie : Starcraft 2

C’est le jour où débute les WCSWorld, que Blizzard a décidé de faire son annonce concernant la reconfiguration des WCS 2015

Ce n’est qu’un au revoir nos coréens

Cela fait longtemps que l’invasion des joueurs coréens en WCS Amérique (AM) et Europe (EU) fait débat. Blizzard se retrouvait le cul entre deux chaises lorsqu’il fallait maîtrisé les prétendants au à leurs tournois et aujourd’hui le débat a été tranché net. Il y avait alors deux écoles qui s’affrontaient sur ce que devaient être les WCS. Je ferai une métaphore avec ce qu’est le monde du football sur le continent européen.

Prenons la ligue des Champions de l’UEFA, tournoi qui a lieu tout les ans. Elle invite les trois meilleurs équipes des ligues nationales de tout les pays européens (ou presque). Ces équipes sont formés de joueurs venant du monde entier, et c’est l’équipe ayant recrutée les meilleurs joueurs qui ont le plus de chance de remportée la compétition. Et il évident que ce n’est pas en se contentant de faire jouer des français que le Paris Saint Germain est devenu une équipe qui fait peur aux plus grands du championnat. Nous viendrait-il l’idée de comparer ce championnat à la coupe d’Europe des nations ? Déjà, l’un est annuel l’autre n’a lieu que tout les 4 ans, l’un est servi par des sommes d’argents qui dépassent l’entendement, l’autre est servi par des valeurs qui sont plus de l’ordre du devoir citoyen. Le meilleur football qui existe, le must du must en terme de « metagame » si je puis dire s’exhibe à la ligue des Champions. Mais le plaisir de regarder la coupe du monde de football, réside dans la philosophie de jeu, une idée du sport qui s’est forgé dans l’histoire nationale se donne à voir. Et la notion d’identité nationale qui dépasse alors la notion de l’esprit sportif se fait sentir.

Evil Genuises, Team Liquid, RootGaming, Team Acer, Millenium pour ne citer que eux avaient amorcés depuis quelques années l’achat de joueurs coréens dans le but de leur faire porté leur couleurs dans les tournois hors-Corée par des joueurs justement de niveau CodeA voir CodeS.

Blizzard s’est donc inspiré du championnat d’Europe pour créer leur nouveau format WCS. Donc nous l’avons bien compris, même si nous ne pouvons accuser Blizzard d’avoir pour but premier d’évacuer des WCS non-coréenne des coréens le résultat reste le même. La liste de documents demandées aux prétendants au WCS 2015 non-citoyens de pays européens ou américains est sans appel. Seuls seront acceptés :

– Visa d’athlète professionnel

– Visa de travail

– Visa étudiant

Ainsi les Visa expirés, les visa vacances-travail et les visa touristiques ne seront plus suffisant.

Sur les seize joueurs jouant ce week-end, neuf d’entre eux ne pourront pas se qualifier tel qu’ils l’ont fait cette année. Cela provoque évidemment quelques malaises tel que le témoigne ce tweet de ForGG.

Deux joueurs Starcraft peuvent dormir tranquille, il s’agit de Violet ayant un visa d’athlète et Polt ayant lui un visa étudiant. On connait un peu les péripéties à la limite de la tragédie qui ont placé Violet plus d’un an sur le banc de touche de la scène e-sport à cause d’un visa qui se faisait trop attendre.

Des WCS 2015 2 en 1

Le deuxième changement majeur des WCS 2015 est qu’il n’existe plus de WCS Europe et WCS Amérique. Elles fusionnent pour n’être plus que les « WCS 2015 ». SpotTV et GomTV se partageront la charge de la distribution des points WCS en 2015 en Corée.

En effet, la dure réalité a finalement éclatée, il n’y a pas aujourd’hui 32 bons joueurs en Europe et 32 bons joueurs en Amérique. En 2014 il était rare d’avoir du beau jeu avant les quarts de finales. J’ai été particulièrement déçu par les WCS AM de cette année… Le choix est donc de former une réelle élite qui ferait contre poids aux (monstrueuses) saisons coréennes. Pour la beauté du sport nous ne pouvons que nous réjouir. Oui mais voilà, il faut aussi penser à tout ces jeunes joueurs qui cherchent désespérément à se faire connaître et qui eux sont très nombreux. Ils avaient encore une chance jusqu’alors de percer au seins même des WCS. L’étau se ressert violemment, et la notion de professionnalisation évolue en faisant reculer l’égalité des chances. Nous pouvons, si nous le souhaitons, saluer une certaine cohérence dans le choix de Blizzard. Virer les coréens n’est pas synonyme de libéré des places mais de plutôt de donner une nouvelles dimensions sportives aux WCS continentales. Blizzard décide de couper la poire en deux : un tournoi coréen et un tournoi non-coréen. Personne n’avait soupçonné un changement aussi énorme mais au delà de tout reproche on imagine que le résultat proposé hier matin par Blizzard est le fruit d’un véritable travail. Voici le nombre de joueurs par continents qui résulteront de l’essorage à la nouvelle sauce Blizzard. Je panse qu’il est trop tôt pour parler de grand perdant ou de grand gagnant de cette décision chez les joueurs de nationalité européenne ou américaine. Cependant je pense que les véritables gagnants sont les actuels joueurs de la GSL, et pour cela je dis enfin.

Autre côté « positif » pour Blizzard, le coût des WCS : même si aucune déclaration officielle n’a été faite, le prize pool sera, nous pouvons l’imaginer, aussi, divisé par deux puisque finalement une WCS disparait… Starcraft n’est que le troisième MMO de la firme qui lui rapporte le plus (et cela a encore toute les chances de changer avec l’arrivée de Heroes of thé Storm)

Où seront les points WCS ?

Le troisième point de la mise à jour des WCS est justement l’absence de mise à jour concernant la distribution de points WCS accordés aux tournois indépendants. Les DH, IEM, MLG, HSC et autres tournois se verront comme l’année dernière octroyée le droit de distribuer un certains nombres de points WCS aux joueurs ayant réalisés les meilleurs performances.

Et Blizzard nous propose dans son annonce un joli petit tableau qui explique les pré-requis pour un tournoi qui souhaiterai aussi donner des points WCS aux gagnants.

Et là c’est un coup de poignard donner aux rares raisons que l’on peut avoir à défendre le e-sport comme ayant des valeurs sportives. «  »

Total WCS Point Pool700040001800
WCS Points for 1stplace1500750300
Prize pool minimum$75,000$25,000$10,000
No. of players on-site8+8+4+
Global Stream/BroadcastingFree 720p in EnglishFree 720p in EnglishFree 480p in Local Language
On-Site CastersRequiredRequiredOptional
Sound DampeningRequiredRequiredRequired
Live AudienceRequiredRequiredOptional

Blizzard continue sa logique instaurée depuis le début. Pour qu’un tournoi soit reconnu par le patron il doit : donner de l’argent aux vainqueur, être disponible gratuitement pour tous (en direct ou non selon), les commentateurs  doivent être présent ou non sur le lieu du tournoi et… C’est tout. Il serait facile de clamer une tirade sur la thématique « c’est un scandale » et je ne serai pas le premier à le faire. Tout les amoureux de l’e-sport dans le sens noble du terme seront d’accord sur la question de ces tournois sur invitation.

Replaçons les choses dans le leur ordre. Je faisais parti des septiques lorsqu’il était question que Blizzard reprennent ses droits sur l’organisation du e-sport sur son jeu. (Je me rappelle d’un magnifique coup de gueule de différents joueurs qui avaient peur de leur avenir à ce moment là, notamment celui de EG.Incontrol, ce dernier était par la suite partenaire des WCS Amérique) On imaginait la mort des tournois indépendants assassinés par l’immense Blizzard. Blizzard a continué à donner une place importante à ces tournois indépendants, certains ont mêmes vu le jour, Red Bull BattleGround par exemple tandis que d’autres ce sont éteint (NASL). J’illustrerai le problème par l’exemple qui revient sur tout les forums où les haters existent : la Home Story Cup. Pour la prochaine édition quatre joueurs sont passés par des qualifications contre 28 invités. Où est le problème ? En soit, ll n’y a pas de problème, une bande d’amis qui s’éclatent sur un jeu vidéo est une bonne idée qui est de plus en plus accepté par le grand public. Accessoirement ces joueurs sont bons (ou étaient bons) et le gagnant partira avec 10 000 dollars mais cela n’est qu’un détail, le principal est de passer un bon moment et de le faire partager aux intéressés… Bref, que vienne faire des points WCS ici ? Que les riches du monde de Starcraft souhaitent se distribuer leur argent entre eux et nous en faire profiter nous petits passionnés grâce aux petites fenêtres que sont les streams est discutable ou pas. Mais les choses mérite d’être ce qu’elles sont ! Et les HSC ne sert pas l’amour du e-sport, l’amour d’autre chose surement mais pas de valeurs qui m’ont fait aimer ce jeu. Ceci dit, j’invite tout ce qui aime Starcraft a regarder la HSC, cela restera un moment convivial est plein « d’authenticité ». Si vous aimez les vieux joueurs de BW et WoL se battre sur HotS ou encore voir où en est l’apprentissage de l’anglais d’MC, vous n’avez pas eu besoin de mon invitation pour savoir ce que vous ferez de votre deuxième weekend de novembre.

 Crédits : WCS, Blizzcon